Comprendre la formation radioprotection des patients
Veille réglementaire

Comprendre la formation radioprotection des patients

Écrit par Guillaume Bonniaud le 17 avril 2020

Depuis 2004, la formation radioprotection des patients est obligatoire pour tous les professionnels de santé qui utilisent les rayonnements ionisants. Las, un texte règlementaire trop ambitieux et sans objectifs pédagogiques clairs s’est rapidement avéré insuffisant. Surtout, les modalités de formation trop floues ont conduit à trop d’hétérogénéité dans les pédagogies adoptées. Ainsi, depuis 2018, une nouvelle règlementation est applicable. Qu’est-ce que cela change pour vous ? On vous livre les clés pour y voir plus clair !

L’évolution du contexte règlementaire de la formation radioprotection patient

Selon le décret 2018-434 du 4 juin 2018 c’est l’ASN qui définit les objectifs de la formation continue à la radioprotection.

La décision DC-2017-DC-0585 du 14 mars 2017 définit six objectifs. Ils sont orientés vers l’application et la mise en oeuvre de la radioprotection des patients. L’ASN établit aussi les programmes, les méthodes pédagogiques et les modalités d’évaluation avec les professionnels de santé. Premier changement, on parle désormais de radioprotection des personnes exposées. Autre nouveauté, un nombre accru de professions sont concernées. Exemples : les techniciens réalisant la maintenance ou le contrôle des dispositifs médicaux, les infirmières de bloc (concourant à des pratiques radioguidées).

Enfin, le plus gros changement concerne les modalités de formation.  Elles sont désormais très encadrées par des guides professionnels.

Les guides professionnels

Chaque corps de métier doit donc suivre une formation conforme aux recommandations de sa société savante. Conséquence ? Sauf pour la radiothérapie, les formations sont organisées par corps de métier. Disons-le : pour nous, ce n’est pas un progrès ! Nous militons depuis longtemps pour la pluridisciplinarité (nous ne sommes pas les seuls) ! Or, les temps de formation en commun sont précieux pour partager les expériences et confronter les points de vue. Pour nous, il s’agit donc d’un recul. Mais évidemment, nous nous y conformons.

Les guides professionnels détaillent les attendus, la méthode pédagogique, les temps de formation, les modalités d’évaluation. Ils sont édités par les sociétés savantes, et homologués par l’ASN. Ils sont disponibles sur son site. En l’absence de guide, ce sont les décisions 2017-DC-0585 et 2019-DC-0669 qui s’appliquent. Voici la liste des guides disponibles.

  • Médecins qualifiés en radiodiagnostic et en imagerie médicale ;
  • Manipulateurs d’électroradiologie médicale concourant à des pratiques interventionnelles radioguidées ;
  • Manipulateurs d’électroradiologie médicale exerçant en imagerie (radiologie conventionnelle, scanographie) ;
  • Physiciens médicaux exerçant en imagerie médicale (radiologie conventionnelle, scanographie, pratiques interventionnelles radioguidées) ;
  • Médecins nucléaires ;
  • Professionnels paramédicaux (manipulateurs d’électroradiologie médicale, techniciens, infirmiers) exerçant en médecine nucléaire ;
  • Physiciens médicaux exerçant en médecine nucléaire ;
  • Radiopharmaciens
  • Préparateurs en radiopharmacie hospitalière
  • Professionnels de santé du domaine de la radiothérapie externe et de la curiethérapie  ;
  • Chirurgiens-dentistes
  • Guide pratique destiné aux infirmiers de bloc opératoire diplômés d’État
  • Professionnels pour la réception et le contrôle des dispositifs médicaux
  • Professionnels réalisant l’installation et la maintenance des dispositifs médicaux

Les guides définissent donc les temps de formation, les compétences des formateurs, les objectifs pédagogiques, les méthodes de transmission, dans des trames très détaillées pour chaque corporation. Autant dire que le travail de transition entre les deux règlementation a été très complexe pour les organismes de formation. Enfin, la réglementation modifie les périodicités de renouvellement.

périodicité de renouvellement des formations radioprotection des personnes exposées

Des impératifs et quelques libertés

L’arrêté du 27 septembre 2019 (homologant la décision 2019-DC-0669 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 11 juin 2019, modifiant la décision 2017-DC-0585 du 14 mars 2017 si vous avez bien suivi…) impose :

  • La durée globale de la formation par objectifs ;
  • Les conditions de présence des professionnels.

Pour le dire simplement : lorsqu’un guide prévoit de traiter un objectif en 3h et en présentiel, l’organisme de formation doit le respecter. Ce n’est pas simple en pratique ! Il est donc possible, sauf mention contraire explicite dans les guides, d’ajuster l’équilibre entre e-learning et présentiel. Une condition : pourvoir le justifier.

Il faut que les professionnels bénéficient d’un socle minimum de connaissance. Ce sont les pré-requis de formation. Les guides expliquent qu’ils peuvent être dispensées en e-learning ou en présentiel.

Comment s’adapte notre offre de formation en radioprotection patients ?

Les temps de formation : une offre enrichie désormais en blended learning

Pour s’adapter à ce nouveau contexte (et notamment s’inscrire dans les temps de formation imposés), notre offre de base inclut désormais un enseignement en e-learning.
Elle s’appuie sur le LMS et les contenus théoriques de notre partenaire KAPTITUDE, mais aussi sur des contenus développés spécifiquement par notre équipe. Avantage : les professionnels abordent les pré-requis, les éléments théoriques et les bases réglementaires en amont de la journée ou demi-journée en présentiel. Ainsi, ils ont déjà intégrés les connaissances de base et les rappels. Ils sont prêts pour une séance d’échange !

Cette démarcheest similaire à celle développée avec succès dans le cadre de notre partenariat avec Unicancer pour la formation radioprotection patient

Un temps « presentiel » renforcé

Nos parcours mettent l’accent sur l’application et la mise en en oeuvre de la radioprotection des patients en présentiel, fort de connaissances consolidées en amont par e-learning !
Ainsi, l’expérience de formation se renforce et s’enrichit. Nos formateurs peuvent consacrer encore plus de temps à l’échange et au retour d’expérience.
Fondamentalement, nos méthodes pédagogiques n’ont pas changées ! L’esprit demeure, même si la forme évolue (avec une nouvelle charte graphique notamment, qui contribue à lier e-learning et présentiel).

On ne change pas ce qui marche !

Depuis 2015 notre offre de formation s’inscrit dans un partenariat avec Docteur Imago. Elle est disponible via le site Docteur Imago formation depuis 2016. On ne change rien ! Tous les professionnels de l’imagerie bénéficient d’un abonnement gratuit de 6 mois. Un prolongement de la formation qui s’inscrit complètement dans l’actualité.

Pour en savoir plus, inscrivez-vous à la newsletter !

Voir un cas client